Faites un don pour aider les enfants de Gaza →

PROGRAMMER POUR LE CLIMAT : L'HISTOIRE D'AIME

Aime - Rwanda - Hero Image

Aime, 11 ans, ressent une pointe d'excitation à l'approche de son école à Rubavu, au Rwanda. Ses professeurs et ses camarades de classe se sont rassemblés dans la cour de l'école et crient son nom au rythme rapide de la batterie. Aime rayonne et regarde la médaille de bronze qui pend à son cou.

L'école fête la troisième place qu'Aime a obtenue lors d'un concours national de Scratch, une plateforme de programmation visuelle. Ce n'est pas rien pour le jeune programmeur. Aime a gagné pour son projet scolaire — une animation numérique sur les effets du changement climatique dans sa communauté. L'inspiration pour son projet est venue lorsque Rubavu a été frappée par de fortes pluies et des inondations en mai 2023.

Aime n'aurait jamais pensé qu'il apprendrait à programmer à l'école, et encore moins qu'il participerait à un concours national. Auparavant, il passait ses journées en classe à bûcher des théories ennuyeuses. Mais la possibilité de résoudre des énigmes et d'être créatif sur l'ordinateur a éveillé la curiosité d'Aime et l'a motivé à apporter sa contribution à un avenir plus durable.

Le projet Plug in Play a permis à Aime d'apprendre des compétences en STIM de base telles que la programmation — tout en s'amusant.

APPRENDRE EN PROGRAMMANT

L'école d'Aime est l'une des 312 écoles du Rwanda qui participent au projet Plug in Play. Ce projet, financé par la LEGO Foundation, vise à améliorer la qualité de l'éducation des enfants âgés de six à douze ans en leur donnant la possibilité d'apprendre de manière ludique et technique.

Josee, l'enseignante d'Aime, a été formée par Right To Play pour transformer sa salle de classe en un espace d'apprentissage pratique et de jeu. En bricolant avec des fils et de l'argile, en expérimentant avec des robots et en programmant des jeux informatiques et des histoires avec Scratch, Aime et ses camarades de classe sont pleinement concentrés. Ils développent ainsi des compétences techniques qui les préparent à un futur travail au Rwanda. En outre, ils acquièrent des compétences globales pour l'avenir, par exemple comment diriger, gérer les erreurs et trouver des solutions en équipe. En outre, les filles en particulier renforcent leurs compétences techniques et leur confiance en elles lorsqu'elles créent des choses et innovent avec les garçons.

Aime - Rwanda - Image 1 - Web
Lorsque les enfants créent et partagent des jeux et des animations avec Scratch, ils apprennent à penser de manière créative, à discuter et à collaborer — des compétences essentielles à la réussite et à l'apprentissage tout au long de la vie.

Aime créer des mondes virtuels avec Scratch. Lorsque Josee a annoncé que le ministère de l'Éducation organisait un concours national de Scratch, il a voulu absolument y participer.

Les élèves devaient utiliser la plate-forme pour présenter des solutions durables aux problèmes auxquels leur région est confrontée. Pour Aime, le défi le plus urgent était celui dont sa communauté doit encore se remettre aujourd'hui.

DES INONDATIONS DESTRUCTRICES

En mai 2023, des pluies torrentielles ont fait déborder la rivière Sebeya toute proche. Des rivières de boue ont inondé les champs et les maisons.

"Beaucoup de gens et d'animaux sont morts, les récoltes ont également été détruites", dit Aime, son visage grave s'assombrissant. "Certains de mes amis ont perdu leur maison et aussi leurs parents. Ils sont devenus orphelins. Cela m'a beaucoup attristé".

Aime est membre d'un groupe de travail sur l'environnement à l'école, où il a appris que le réchauffement climatique était responsable des fortes tempêtes.

Pour sa contribution au concours, Aime a décidé de créer une animation montrant comment le changement climatique a contribué aux inondations de la rivière Sebeya. En assemblant des blocs de code colorés, il a pareillement découvert des solutions pour endiguer les inondations. Il a par exemple simulé l'idée de planter des arbres le long de la rivière afin d'absorber l'humidité et de consolider le sol.

Aime - Rwanda - Image 4 - Web
Plus de 20.000 personnes ont été touchées par les fortes pluies, les inondations et les glissements de terrain en mai 2023.

TROISIÈME PLACE AU RWANDA

Aime a été choisi pour représenter son école et soumettre son projet au concours. Il était en compétition avec 24 enfants d'écoles de tout le district de Rubavu, qui se sont engagés à faire changer les choses avec leurs contributions sur les thèmes des soins de santé, de l'éducation et du genre. Aime a remporté la première place dans son district et a été sélectionné pour la finale avec 30 autres élèves de tout le pays.

"Ils avaient tous les meilleurs projets", dit Aime à propos de ses camarades. "Je devais suivre du mieux que je pouvais".

Nerveusement, Aime a guidé un jury à travers son animation, attendant avec impatience de voir comment il allait être classé dans les domaines de la programmation, de la créativité et de la présentation. "Quand ils ont annoncé les résultats, je me suis retrouvé à la troisième place", raconte Aime. "J'étais très heureux".

Il n'était pas le seul. "C'était vraiment merveilleux pour notre école et notre district", se félicite Josee.

Aime - Rwanda - Image 2 - Web
Lors d'un événement surprise, les camarades de classe et les enseignants d'Aime rendent hommage au succès du jeune militant.

DÉVELOPPER DES COMPÉTENCES POUR LES DÉFIS DE DEMAIN

Pour Aime, le véritable succès a été la prise de conscience de la manière dont sa communauté peut mieux se préparer aux futures inondations.

Il est préoccupé par le changement climatique et les éventuelles catastrophes à venir. Aime et ses camarades de classe ne sont pas à l'origine de la crise climatique, mais ils seront obligés d'y faire face avec les générations futures.

Aime veut devenir programmeur et développer des applications et des sites web dans le domaine social. Et il veut que d'autres enfants aient la même chance d'apprendre de nouvelles compétences, d'utiliser leur créativité et de trouver leurs propres solutions aux problèmes du monde réel. Comme ils le font le mieux — de manière ludique.

"Les enfants doivent savoir qu'ils sont capables de tout", dit Aime.

Aime - Rwanda - Image 3 - Web
En acquérant des compétences en STIM de manière ludique, Aime et ses camarades de classe deviendront des penseurs créatifs, des innovateurs et des joueurs d'équipe - des compétences qui les aideront à relever les défis de demain.


Le programme Plug in Play (PiP) est rendu possible grâce au soutien de la Fondation LEGO. Actif au Rwanda depuis 2021, PiP vise à améliorer la qualité de l'éducation des enfants âgés de six à douze ans grâce à l'apprentissage ludique de la technologie.

LEGO Foundation Logo